2. 5. 2. Critique des sources tirées sur Internet

Pour pouvoir évaluer de manière efficace des sources trouvées sur Internet, de nouvelles questions viennent s’ajouter à celles de la critique classique.

La plupart du temps, les informations que l’on trouve sur des portails spécialisés ou dans des bases de données scientifiques ont été sélectionnées par des spécialistes du domaine, en fonction de critères fiables; elles ont donc déjà été soumises à une première critique. Il vaut toutefois la peine de les réévaluer de manière critique, et il est d’autant plus important de soumettre toutes les autres sources à une critique soigneusement dirigée.

Eva Pfanzelter et Peter Haber décrivent dans leurs ouvrages (voir les références bibliographiques) les questions à poser lorsqu’on effectue l’analyse précise d’une source trouvée sur Internet. La grande volatilité d’Internet est au cœur du problème, puisqu’une page Internet peut très facilement être modifiée ou effacée, et qu’on ne peut donc jamais avoir la certitude qu’elle sera exactement la même lors d’une prochaine visite. Il existe différentes solutions pour remédier à ce problème ; la plus simple, celle qui permet de s’assurer qu’un texte tiré d’Internet et utilisé dans un travail sera toujours accessible, consiste à effectuer une capture d’écran.

Remarque : cette démarche est très facile en passant par Zotero - pour chaque texte tiré d’Internet et utilisé dans un travail, il suffit de créer une entrée Zotero en cliquant sur l’icône « Créer un nouveau document à partir de la page courante » ; il faut ensuite ajouter une capture d’écran en cliquant sur l’icône « New Child Attachment », puis en sélectionnant « Joindre une capture de la page courante ». Il est ainsi possible de conserver une copie du texte qu’on utilise dans un travail même si la page Internet est modifiée ou effacée.

De l’avis de plusieurs spécialistes, il est également important de prendre en compte les aspects techniques lors de l’analyse de sources numériques, c’est-à-dire d’indiquer, par exemple, sur quel navigateur un site Internet a été consulté. Il s’agit ici toutefois, comme dans le cas de la critique classique des sources, de s’assurer en premier lieu de la qualité d’une source. Pour critiquer des sources trouvées sur Internet de la manière la plus « pragmatique » qui soit, plusieurs institutions proposent des listes de vérification (ou « checklists »), dont le but est de permettre d’évaluer rapidement des pages Internet.

Ces listes de vérification sont de bons instruments de travail pour poser les questions supplémentaires que nécessite la critique des sources numériques, sans pour autant laisser tomber la critique classique.

Dans le contexte des sciences historiques, il est particulièrement important de savoir que certains textes ou certaines pages Internet dont le contenu n’est pas scientifique ou a été falsifié peuvent cependant servir de sources. Un site Internet où l’existence de l’holocauste est niée ou dont la gravité est minimisée peut par exemple être utilisé comme source dans le cadre d’un travail sur l’antisémitisme. Il est alors décisif d’estimer cette source à sa juste valeur et de l’interroger en posant les bonnes questions.

La liste de vérification présentée ici a été traduite en français et adaptée à partir de celle de l’University of California, Berkeley. La version actuelle.

  1. Dans Google, lancer une recherche sur un thème controversé, par exemple « recherche sur les cellules souches » ou « réchauffement climatique».
  2. Utiliser la liste de vérification pour évaluer quelques-uns des résultats de la recherche.

1. Informations tirées de l’URL

Il est important de regarder tout d’abord attentivement l’URL du site Internet.

Titre et URL de la page à évaluer :

S’agit-il d’un site Internet personnel ?
Il est important d’examiner avec attention l’URL. Contient-elle un nom (par exemple « jbarker » ou « barker ») suivi d’un tilde (~), d’un symbole de pourcentage (%) ou d’un terme comme « users », « members » ou « people » ?
Le site Internet est-il exploité par un fournisseur d’accès à Internet payant ?
De quel type de domaine s’agit-il ?
La terminaison du domaine est-elle conforme au contenu ?

  • pour des pages de l’Etat : .gov (seulement pour les Etats-Unis)
  • pour des pages du domaine de la formation : .edu (remarque : les pages personnelles d’étudiants, d’étudiantes ou de facultés peuvent elles aussi avoir cette terminaison)
  • pour des organisations à but non lucratif : .org (remarque : cette terminaison n’est plus réservée aux organisations non-gouvernementales)

Remarque : les codes des pays, tels que .de, .ch, .us ne sont plus contrôlés régulièrement et il peut y avoir des abus.

Le site Internet a-t-il été édité par une institution dont les activités sont en lien avec le contenu ?
En règle générale, la personne ou l’institution qui édite un site Internet est la même que celle qui exploite le serveur sur lequel le site Internet est hébergé.
Le serveur est la plupart du temps nommé dans la première partie de l’URL (entre http:// et la première barre oblique).
S’agit-il d’une organisation ou d’une entreprise connue ?
La personne ou l’institution qui édite correspond-elle au titre du site Internet ?

2. Informations sur l’auteur et/ou la personne ou l’institution qui édite le site Internet

Dans un deuxième temps, il est important de rechercher, dans le site lui-même, des liens comme « about us », « philosophie » ou d’autres indications qui permettent d’en apprendre plus sur les auteurs et les personnes ou institutions qui éditent le site Internet.

Qui a écrit le site Internet ?
Si aucune personne n’est nommément citée, il faut rechercher la personne ou l’institution responsable de la rédaction et de l’édition du site (cf. plus haut).

Opinion personnelle de l’auteur ?
S’agit-il d’un avis personnel de l’auteur ?
Y a-t-il une raison pour faire plus confiance à ce site qu’à un autre ?

Datation ?
Le site Internet est-il suffisamment actuel ?

3. Recherche d’indications sur la qualité du site Internet

Dans un troisième temps, il faut rechercher des liens comme « Links », « related Links », « Informations complémentaires » ou d’autres indications qui mènent vers des liens externes.

Les sources sont-elles suffisamment documentées au moyen de notes de bas de page ou de liens ?
D’où l’auteur tire-t-il/elle ses informations ?
Les liens proposés mènent-ils vers des sites Internet de confiance ?
Les liens fonctionnent-ils ?

Lorsqu’une information est reproduite : est-elle complète, a-t-elle été modifiée ou dénaturée ?
Peut-on s’assurer que le texte cité n’a pas été modifié ou dénaturé ?
L’original peut-il être retrouvé ?

Liens vers d’autres ressources
Les liens sont-ils bien choisis, organisés, commentés ?
Les liens fonctionnent-ils ?
Les liens représentent-ils d’autres opinions ?

4. Que disent les autres de ce site Internet ?

Qui a créé un lien qui conduit vers ce site Internet ?

  1. Rechercher l’URL sur alexa.com
    • Cliquer sur l’onglet « Site Info ».
    • Copier ou entrer l’URL dans le champ de recherche.
    • Lancer la recherche.
    • Cliquer sur "Get details".

    Les informations suivantes apparaissent :

    • des détails sur le trafic des données,
    • des indications sur le propriétaire du domaine,
    • des liens vers des sites Internet qui ont été consultés par des personnes qui se sont rendues sur le site Internet en question,
    • des sites Internet qui proposent un lien vers le site Internet en question,
    • un lien vers la "Wayback Machine", une archive qui montre comment le site Internet était présenté autrefois.

  2. Faire une recherche de lien dans Google ou un autre moteur de recherche
  1. Copier l’URL du site Internet à examiner.
  2. Dans le champ de recherche de Google, entrer link: puis coller l’URL. Attention : il ne faut pas introduire d’espace avant et après les deux points (par ex. link:http://www.infoclio.ch/).
  3. Les sites Internet qui apparaissent dans la liste de résultats disposent tous d’un ou de plusieurs liens qui mènent vers le site Internet recherché. Lorsqu’il n’y a pas de résultats, il est possible de relancer la recherche en considérant une partie plus restreinte de l’URL (en terminant toujours avec une barre oblique /).

Remarque : chaque moteur de recherche livre des résultats différents lors d’une recherche de lien ; il est donc recommandé d’essayer différents moteurs de recherche.

Recherche de l’auteur en passant par un moteur de recherche
Rechercher le nom de l’auteur dans Google ou dans un autre moteur de recherche.

Pour obtenir le résultat le plus complet possible, le nom devrait être recherché de trois manières différentes :
a) sans guillemets : Prénom Nom,
b) entre guillemets : „Prénom Nom“,
c) entre guillemets, avec un astérisque * entre le prénom et le nom : « Prénom * Nom » (dans Google, * remplace une initiale ou un nom).

5. Quel est l’objectif du site Internet ?

Pourquoi cette page a-t-elle été mise en ligne ?
Quel est le but de cette page : informer, convaincre, vendre, est-ce une satire ou une parodie ?

Divers :

BILAN : ce site Internet est-il conforme à mes besoins ?

Teaching Library, UC Berkeley - printemps 2009
Version traduite et adaptée en février 2012.

Description détaillée et introduction aux différents critères.

Références bibliographiques :

Pfanzelter E., « Von der Quellenkritik zum kritischen Umgang mit digitalen Ressourcen » in Gasteiner M., Haber P. (éd.), Digitale Arbeitstechniken für die Geistes- und Kulturwissenschaften, Stuttgart und Wien 2010, p. 39-49.

Haber P., Digital Past. Geschichtswissenschaft im digitalen Zeitalter, München 2011, p. 104-112.

Liste de liens sur hist-net.

Astuce : il est possible d’acquérir très facilement les connaissances nécessaires pour utiliser de manière critique des sources trouvées sur Internet en utilisant le tutoriel « Internet Detective ». Même si cela prend un peu de temps, il est recommandé de consulter ce tutoriel au début de ses études. L’évaluation critique des sources – qu’elles soient ou non tirées d’Internet – fait partie des compétences centrales de chaque personne qui étudie ou fait de la recherche dans le domaine de l’histoire.

Marques-pages

You have not yet bookmarked any content. Click the "Bookmark this" link when viewing a piece of content to add it to this list.

Share/Save