2. 3. 1. Qu’est-ce qu’une source ? Où la trouver ?

Dans le domaine des sciences historiques, et selon une définition de l’historien Paul Kirn, le terme de « source » définit « tous les textes, objets ou faits dont on peut tirer une connaissance du passé » (Kirn P., Einführung in die Geschichtswissenschaft, Berlin, 1968, p. 29). La littérature peut elle aussi être une source, c’est pourquoi on trouve des sources dans les bibliothèques. Au contraire des celles-ci toutefois, les archives contiennent également des sources qui ne sont pas publiées.

Les sources peuvent généralement être divisées en trois grandes catégories : les sources textuelles, les sources matérielles et les sources immatérielles (par exemple les langues, les institutions ou les us et coutumes). L’historien Johann Gustav Droysen (1808-1884) propose quant à lui de répartir les sources en deux groupes : « tradition » et « reliquats » (« Überreste » en allemand). Par « reliquats », Droysen comprend toutes les sources qui ont été créées sans tenir compte de la postérité et qui sont conservées telles qu’elles étaient dans le passé. Tandis que les « traditions » sont des sources à travers lesquelles il est possible de discerner une intention de l’auteur, pour donner une certaine image ou signification.

Les sources que l’on trouve dans les archives sont pour la plupart des sources textuelles, mais dans certaines archives spécialisées, d’autres médias sont accessibles : enregistrements, vidéos, photographies, ou encore documents numériques (courriers électroniques et bases de données). Les archives officielles, comme les archives cantonales et communales, sont très importantes. Cependant, en fonction du thème de recherche, les archives d’une église, d’une entreprise, d’un média, d’une association, d’une organisation ou d’une famille seront aussi d’une grande utilité. Comme les bibliothèques, les archives traitent leurs documents en fonction de leur forme et de leur contenu et les mettent à disposition du public.

À la différence des bibliothèques cependant, il n’est possible de faire des recherches en ligne que sur une petite partie des archives. Il est donc souvent indispensable de se rendre sur place pour trouver certains documents d’archives.

Remarque : pour apprendre comment évaluer une source de manière critique, voir le chapitre 2. 4. Critique des sources numériques.

Informations complémentaires :

Marques-pages

You have not yet bookmarked any content. Click the "Bookmark this" link when viewing a piece of content to add it to this list.

Share/Save