1. Créer sa propre infrastructure numérique

Comment gérer sa bibliographie ? Ecrire un travail de groupe ? Se tenir au courant de l’actualité ? Synchroniser ses données ? Prendre des notes de cours ? Sauvegarder ses données ?

Il existe sur Internet beaucoup de programmes qui permettent de simplifier l'organisation de ses études !

Les personnes qui étudient l’histoire en première année sont amenées à suivre des cours généraux et à se familiariser, lors de séminaires propédeutiques, avec les différentes méthodes de travail des historiens et des historiennes. A côté de cela, il est important d'investir du temps pour créer sa propre infrastructure numérique, c’est-à-dire :

  1. acheter un ordinateur (à moins d'en avoir déjà un),
  2. y installer les programmes les plus importants en les configurant de manière à ce qu’ils soient utiles pour les études,
  3. développer une environnement de travail efficace pour organiser et sauvegarder ses données.

Il est clair que lorsqu’on étudie l’histoire, il s’agit aujourd’hui encore, avant tout, de beaucoup lire, de comprendre des textes et des contextes, de questionner ses lectures de manière critique, de faire des recherches et de rédiger des exposés et des travaux écrits. Il y a cependant sur Internet toujours plus de programmes, plus ou moins importants, qui peuvent faciliter l'organisation de ce travail. Le temps investi dès le début de ses études à la mise en place d’une infrastructure numérique personnalisée ne sera certainement pas perdu, car il permettra de gagner par la suite un temps et une énergie considérables pour réaliser des travaux et des recherches de plus en plus poussés.

Marques-pages

You have not yet bookmarked any content. Click the "Bookmark this" link when viewing a piece of content to add it to this list.

Share/Save